mardi 10 mars 2015

Les émissions de cuisine: entre réalité et fiction



Salam wa aleykoum, bonjour,
Récemment j'ai commencé à me questionner sur les émissions culinaires qui fleurissent sur nos écrans et qui sont déclinés à toutes les sauces. Amateurs, professionnels, food trucks à gagner, fiction culinaire... On invente à tout va et rien ne semble arrêter les producteurs de ces programmes... Jusqu'à où? Jusqu'à que le métier soit suffisamment valorisé et mis en lumière? Ou l'intérêt est autre? Bref voici mes quelques réflexions que j'ai voulu partager.

Pour nous téléspectateurs, je pense que les émissions culinaires sont une véritable opportunité de faire dévoiler le métier du cuisinier, confiné dans sa cuisine et qu’on ne voit rarement pendant le service. Elles nous permettent aussi de découvrir tout le travail de titan qu’il y a derrière cette haute gastronomie. Il n’y a qu’à voir le travail technique qui s’opère derrière le prélèvement d’un filet de poisson, ou la complexité que peuvent former les différentes couches d’un entremets.

En somme elles démystifient le métier et peuvent même créer de nouvelles vocations, notamment en France où la gastronomie a une place importante dans la culture, mais où paradoxalement et malheureusement on souffre d'un complexe car ces mêmes métiers manuels sont destinés à ceux qui auraient moins de succès à l'école (bien qu’on n’apprenne pas la vie dans les livres!). 




Les émissions culinaires sont aussi l’occasion pour les personnes passionnées par la cuisine d’avoir des idées nouvelles, et de rendre plus accessible des techniques qui ne sont pas forcément mises à disposition des amateurs, que ça soit des idées, des conseils… Il appartient aussi au téléspectateur de faire un choix et de choisir l’émission culinaire qui lui correspond plus : "Top Chef" pour quelqu’un qui s’intéresse à la cuisine gastronomique, "Qui sera le prochain meilleur pâtissier" pour quelqu’un en reconversion CAP Pâtissier, "Les carnets de Julie" pour voyager tout en salivant… Tout ça pour dire qu’en matière d’émission culinaire on a le choix… Trop le choix ?

A force d’avoir une multitude d’émissions culinaires, on ne sait plus où donner de la tête. Fini la bonne époque de Maïté ou "Bon appétit bien sûr", place à une segmentation des émissions en tout genre : voyages culinaires, cuisine gastronomique, pâtisserie, et même des séries fictives mises en scène dans les cuisines.



Malheureusement, ces émissions ne sont pas réellement représentatives du métier de cuisinier, c’est un métier difficile, où on rentre très tard le soir (les services finissent en général à 23h), et les charges sont si lourdes que beaucoup de restaurants peinent à faire profit et ferment. C'est un métier éprouvant, qui exige d'offrir la même qualité de service tous les jours, loin du statut glamour des chefs télégéniques érigés en superstars.
Ces programmes ne sont pas non plus représentatifs de la cuisine, car peut-on réellement dire que la cuisine ce n’est que du gastronomique ou de la pâtisserie? Que dire des états de stress générés et de la concurrence qu’on nous y montre? De quoi laisser dubitatif.

Au fil des évolutions sur ces émissions, on se rend compte que là où auparavant les émissions de cuisine étaient justes des programmes qui avaient la simple prétention de faire découvrir une nouvelle chose en cuisine, aujourd’hui elles intègrent une véritable mise en scène pour tenir en haleine le téléspectateur et se distinguer des autres émissions du même genre.
Et pour cela tous les moyens sont bons : faire cuisiner les candidats suspendus sur une nacelle ou autres épreuves extraordinaires, rabâcher à longueur d’émission la vie des candidats pour émouvoir, choisir les profils les plus vendeurs possibles… Le but étant de faire du spectacle, la place à la cuisine y étant de plus en plus restreinte.

Show must go on baby! Et ce, au détriment des candidats qui comptaient réellement sur ces émissions pour changer de voie, à l’image récemment de ce scandale où le casting de MasterChef s’est révélé être bidon.

Au final le but est juste de faire une émission de divertissement, mais rassurons-nous des émissions géniales sur la cuisine existent encore de nos jours, et de toutes façon ce n’est pas la télé qui fera vivre la Cuisine avec un grand C.


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Très bon article qui résume très bien l'état des choses sans tomber dans la provoc' ou la polémique. J'ai moi aussi dernièrement lu un article sur l'émission "cuisine gastronomique" qui m'a mis hors de moi...
    Malheureusement , c'est un peu comme partout... la face cachée de l'Iceberg est rarement belle. Et bien sûr ce problème est renforcé ar le fait que nous soyons à la télé. Mais dans un certain sens , les chaines de télé sont des entreprises comme les autres , elles ont besoin de faire du profit et de plaire au plus grand nombre alors pas étonant qu'elles surfent toutes sur les tendances actuelles en les rendant les plus agréables et passionantes voire même trépidentes pour nous les téléspéctateurs... Mais malheureusement , la réalité s'en voit déformée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire!
      En effet tu as raison les chaînes sont des entreprises et nous devenons simples consommateurs, tant que c'est beau de l'extérieur. C'est vraiment dommage.

      Supprimer
  2. super article bravo et mon émission préféré était Bon appétit bien sûr cela va de soit^^ On va dire que la cuisine est quand même secondaire dans ces émissions, car sur 3 heures on parle Un 1/4 d'heure de bouffe et c'est dommage, mise à part l'émission de Michalak sur france 2 où tu apprends des trucs. Et en même temps cela reste des émission de Télé-réalité. Après la bouffe c'est quand même fédérateur car cela fait partie de nos besoins primaires (tout le monde doit manger^^) c'est facile, accessible, moi ce que j'aime moins c'est leurs soi-disant "esprit de compétition" et que l'on fait croire qu'il faut écrasé les autres pour réussir...C'est un peu bizarre comme idéologie:) mais c'est facile à comprendre^^ et comme la plupart des gens recherches la "facilité intellectuel" bah ça marche donc bouffe + compétition, reveil notre cerveau reptilien ou la ça...et donc offre du temps de cerveau disponible pour les écrans de pub :) Et la restauration est une branche professionnelle bien spécifique^^ voilà mon humble analyse merci pour l'article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vincent! Oui j'aimais beaucoup aussi Bon appétit bien sûr on n'en fait plus des émissions comme celles ci!
      Et sache que je suis entièrement d'accord avec ton analyse concernant le cerveau reptilien et la pub, y a qu'à voir tous les produits dérivés comme le sucre barbe à papa top chef ou la farine masterchef.

      Supprimer
  3. Oui bel article ! Perso je regarde cuisine + tous les jours. J'aime bien tous les styles meme si je n'aime pas trop la nouvelle version de top chef. Évidemment ça montre le métier sous son meilleur jour et ça passe sous silence le côté ingrat et difficile. Et ca meme quand on le sait on se laisse prendre au piège quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai pas canal + mais cuisine + semble très sympa!
      j'ai envie de dire c'est la magie de la télé lol tout y est si beau! bonne journée Cécile

      Supprimer