samedi 31 janvier 2015

Voyage dans les régions kurdes de Turquie, de Şanlıurfa à Gaziantep (partie 3)

Salam wa aleykoum, bonjour.
Voici donc le dernier article de cette série sur mon voyage dans les régions kurdes, vous venez avec moi?
Si vous les avez loupé voici la première partie et la deuxième!

Le petit déjeuner kurde… ahhh ce fameux petit déjeuner parlons en!! Repas pilier de la journée, et dans sa composition commun aux turcs et aux européens de l'est (Albanie, ex-Yougoslavie...)
Vraiment riche avec de tout, du salé, des légumes, des crudités, du sucré… En général il se compose de crudités (concombres et tomates, des fois oignons pour les gens comme moi d’Urfa), d'olives, et de légumes cuits comme des poivrons ou tomates grillées, ainsi que du caviar d’aubergine. On y trouve également du yaourt qu'on a l'habitude de consommer beaucoup, ainsi que du fromage tressé, qui est un fromage à pâte pressée, doux et salé.
Des fois, des produits sucrés accompagnent également le petit déjeuner, avec ici un délicieux miel et son beurre maison, qui n'est pas moulé mais posé en vrac dans l'assiette.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 28 janvier 2015

Voyage dans les régions kurdes de Turquie, de Şanlıurfa à Gaziantep (partie 2)

Salam wa aleykoum, bonjour,
C'est avec un peu d'émotion que je commence le deuxième article de cette série, car Kobane a été liberée hier, après des semaines de siège.


Si vous avez loupé la première partie vous pouvez la retrouver ici, la troisème partie se trouve ici.


Parlons de la nourriture en extérieur. Là bas, dans les restaurants, l'accueil est différent, on vous accueille comme un véritable invité, les hommes (serveur et client) se serrent la main et parfois, à la sortie, on vous propose de l'eau de Cologne comme il en est coutume lorsqu'on reçoit un invité chez soi en Turquie. La chaleur et le plaisir de recevoir sont de coutume chez les kurdes. D'ailleurs, vous aurez du mal à trouver des restaurants chics dans ces régions, et si vous en trouvez évitez les, la véritable cuisine kurde se trouve dans ces restaurants « normaux » dans les rues.
L'Euphrate

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 26 janvier 2015

Voyage dans les régions kurdes de Turquie, de Şanlıurfa à Gaziantep (partie 1)

Salam wa aleykoum, bonjour,

Cette semaine j'ai décidé de faire une série d'articles sur mes terres d'origine. Le village dont je viens se trouve près de Halfeti, portant le nom de Yukarıgöklü. Comme vous l'aurez compris, je suis d'origine kurde, c'est avec beaucoup de cœur que j'ai écrit ces articles, dans le but de vous faire découvrir et apprécier nos régions.
J'ai tenté d'avoir un point de vue du local, qui sera beaucoup développé ici, puis le point de vue du visiteur en vous montrant toutes les spécialités que j'ai eu l'occasion de goûter (et encore si je pouvais vous montrer plus...).

Posons notre cadre:


Mon village se trouve entre deux grandes villes: Şanlıurfa et Gaziantep, qui sont appelée en kurde respectivement Riha et Ayintap et séparées de 150 km. Il nous as été courant durant notre voyage d'aller souvent dans ces deux villes, également dans la ville de Halfeti qui se trouve à une dizaine de kilomètres de ton village.


Pour cette première partie j'aimerais vous montrer ce qu'on peut trouver dans le village en terme de spécialités culinaires, et tout ce qui s'y apporte.
J'aurais pu parler plus de voyage, mais étant donné que Trognon de Pomme n'est pas un blog de voyage, je ne voulais pas m'éloigner de ma ligne éditoriale. Toutefois rassurez-vous vous y verrez aussi des photos de paysages!
Il faut savoir que la température y est élevée en été (entre 40 et 45 degrés), et l'air ambiant est sec, ce qui fait que la température est aisément supportable.


Les champs et l'élevage


Là-bas, contrairement à ce qu’on peut trouver ici, il ne s’agit pas d’agriculture intensive. Il s’agit de champs, où chacun cultive un peu ce qu’il veut, en fonction de la saison et de ses besoins. On y retrouve notamment des gombos, des tomates, des pastèques, des melons, des gros cornichons et des concombres fins, du raisin, du sumac et des figues. Ça c’est pour la culture perso, le surplus peut être vendu chez un commerçant qui se chargera de les vendre sur les étals des marchés.
Fleur de gombos, qui portera le légume en son centre

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 janvier 2015

Tarte façon forêt-noire




Salam wa aleykoum, bonjour!
Avec Cécile du blog Sweet Kwisine, nous nous sommes lancées comme un défi, celui de tenter de reproduire une tarte qu'elle a pu déguster en Martinique.

Nous sommes donc parties sur une base de pâte à tarte nature, un fond cacao, une compotée de framboises, des griottes, de la chantilly nature et chocolat.

Cette tarte s'avère être très fine et goûteuse en bouche, avec le moelleux du fond cacao, les chantilly au chocolat et mascarpone réconfortantes et ces griottes ainsi que ce confit de framboises un peu citronné pour apporter du peps et la touche fruitée qu'il faut.
Et le meilleur c'est que d'un point de vue technique, c'est qu'elle est très facile à réaliser, outre la pâte sucrée qui n'est pas si difficile que ça mais qui demande de l'habitude.

J'en profite également pour remercier mes amies Noutthana pour la réalisation artistique de la pièce, et Amira et Gao pour avoir bien voulu jouer les goûteuses!


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 janvier 2015

Şorbeya zozani, la soupe au yaourt et riz



Salam wa aleykoum, bonjour
La soupe que je vous présente ici est ma soupe préférée avec celle aux lentilles corail. C’est une souple simple, avec des ingrédients du quotidien, pour un plat léger et modeste mais tout en chaleur surtout en ces temps. 

C’est très bon, ça reprend un de mes produits préférés (le yaourt), et ça cale bien. Un petit repas de tous les jours bien appréciable et souvent désiré car je le réclame bien souvent.
Le meilleur est de faire la soupe avec des bonnes cuisses de poulet c’est encore plus goûteux. D’habitude nous la faisons avec des pois chiches mais comme mon frère n’aime pas, on les zappe. On peut également faire cette soupe en remplaçant le riz par des cubes de pommes de terre et des coquillettes. C’est également extra (attention aux pâtes qui gonflent beaucoup pendant la nuit si vous consommez la soupe le lendemain, du coup c’est plus une soupe mais des pâtes un peu comme un risotto).
De plus cette soupe se conserve très bien le lendemain et même le surlendemain (si fait avec un bouillon de cube pour le surlendemain).

kurde

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 janvier 2015

Çarşev aux épinards et fromage






Salam wa aleykoum, bonjour,

Après la dernière Battle Food c'est autour de la Bataille Food d'être à l'honneur avec le thème des galettes choisi par Cook'n'Go.

Pour ceci j'ai décidé de vous faire découvrir un nouveau délice kurde: le çarşev. A vrai dire, y a peu je ne savais pas que ça s'appelait comme ça. L'interdiction de la langue kurde en Turquie (levée y a je dirais de tête 5-6 ans) fait que nous perdons des fois le nom des choses dans notre langue. 
A la maison on les appelait "gül böregi" qui en turc qui signifie börek en rose. Le truc c'est que en regardant les recettes je vois qu'elles ne correspondent pas: les turcs façonnent de la même façon ce délice à emporter, mais utilisent des feuilles filo ou à börek pour un effet croustillant ce qui ne correspond pas du tout à la pâte que je vais utiliser ici, qui est plus souple et moelleuse. J'ai donc cherché et j'ai trouvé ça se donne donc çarşev, qui signifie drap en kurde, ce qui correspondait bien à la façon dont on procède: la pâte doit être si fine qu'on doit voir le drap ou le plan de travail sous lequel on travaille.

Je vous laisse déguster avec les yeux les photos et vous motiver pour la faire. Je détaille longuement les recettes pour qu'elles soient les plus complètes possibles mais cette recette reste bien accessible. (et le temps que la saison des épinards revienne vous avez le temps d'y réfléchir mdr)

Idée lunch box: ça s'emporte très facilement emballé dans du papier aluminium! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 janvier 2015

Jolie, la subtile tarte yuzu poire et amandes




Salam wa aleykoum, bonjour!
C'est à l'occasion de la 27ème Battle Food organisée par Cuisine moi un mouton que je vous présente mon dernier né de ma cuisine.

A l'origine c'était une tarte pomme et yuzu que j'avais mangée que je voulais imiter. Puis l'idée m'est venue d'associer le yuzu avec de la poire. Le yuzu est un agrume assez subtil, entre le citron, la mandarine et le pamplemousse. La poire elle est fragile et son goût peut être vite dénaturé. Et cette crème d'amandes au fond pour apporter de la douceur et de la mâche. J'ai beaucoup aimé l'association des trois.

Pour la recette je me suis inspirée et repris certains éléments de la recette de Fadila qui est pour moi une valeur sûre en pâtisserie. La crème diplomate est au final assez proche de la texture de la crème pâtissière mais tout en légèreté. J'avais l'habitude de goûter des crèmes diplomates chez d'autres pâtissiers (notamment dans les mille feuilles) qui sont encore plus légères et mousseuses mais ça aurait été gâcher la subtilité du yuzu. Bref, je crois que je suis assez fière de ma recette mdr.
Rendez-vous sur Hellocoton !